Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/Une-ecologie-familiale

Une écologie familiale

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 12 octobre 2015
  • réagir

En ouvrant le synode sur la famille à Rome lundi dernier, le pape a demandé de ne pas réduire la discussion à la question de l’accès aux sacrements pour les personnes divorcées et remariées.


Question légitime et douloureuse bien sûr, qui demande toute notre prière pour que les pères synodaux soient éclairés sur ce point difficile ; mais qui ne doit pourtant pas faire oublier le rôle crucial que les familles – toutes les familles – sont appelées à jouer en vue d’un monde qui soit réellement habitable par tous.

Les enjeux de la famille sont en effet intimement liés à ce formidable défi environnemental, du « soin de la maison commune » pour lequel l’humanité toute entière est appelée à se mobiliser. Car tout est lié : le dérèglement climatique s’enracine dans des comportements qui ont aussi un effet néfaste sur les familles, de sorte que toute atteinte à l’environnement est aussi une atteinte à l’humanité. Mais en même temps, les familles sont une partie importante de la réponse pour relever ce défi !

Le changement climatique, et plus largement l’impact d’une consommation excessive, éprouve déjà de nombreux peuples : sécheresse, déchets polluants, mais aussi fascination pour le rêve occidental jettent de nombreuses personnes sur les routes, dispersant les familles ; le synode se penchera en particulier sur les tensions qu’impliquent pour la famille ces phénomènes migratoires sans précédent. Mais dans notre société aussi, la course à la consommation, le stress de la performance, le « toujours plus » peuvent éprouver durement les familles, provoquer de la solitude, laisser peu de temps pour soigner ces relations.

Or, bousculée, la famille n’en demeure pas moins un lieu essentiel de réponse. Elle est le 1er écosystème de nos sociétés : ce lieu où l’on apprend à prendre soin de la maison commune, à demander avec respect, à dire merci, à dominer l’agressivité ou la voracité… Elle est un lieu pour expérimenter cette sobriété joyeuse à laquelle invite le pape François, en goûtant le bonheur simple d’être ensemble. Elle est le lieu où se forment aujourd’hui les hommes et les femmes qui seront capables d’inventer une autre manière d’habiter le monde.

Chacune de nos familles porte cette grande mission. Le Christ nous la confie. Puissions-nous trouver dans notre communauté paroissiale ce qui pourra nous y aider : nous avons besoin de nous soutenir les uns les autres, de nous encourager ; nous avons besoin aussi de prier ensemble pour que le Seigneur vienne convertir nos cœurs, qu’il vienne transformer nos familles pour en faire les germes d’un monde nouveau !

Père Samuel Berry

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

juillet 2018 :

Rien pour ce mois

juin 2018 | août 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour