Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/UNE-MISSION-DE-CONFIANCE
      UNE MISSION DE CONFIANCE

UNE MISSION DE CONFIANCE

Toutes les paraboles que nous avons entendues ces derniers dimanches sont là pour faire choc et nous forcer à réfléchir.


Elles sont même parfois gênantes pour nous. Il y a toujours un message caché.
Dans le Royaume où nous sommes appelés, tout nous est donné. Personne n’a un capital qu’il n’ait reçu. Mais ce capital n’est pas notre propriété, il nous est seulement confié. Nous devenons les gérants de tous ces biens qui ne sont pas d’abord financiers et nous devrons en rendre compte. Ces biens qui nous sont confiés ne doivent pas être enterrés. Ils doivent servir au monde et aux autres. Dès la Genèse, le Seigneur dit : « Soyez féconds, multipliez, dominez ! » Le Royaume de Dieu commence lorsqu’un homme, qu’il soit petit ou grand, ne se ferme pas au repli sur soi mais qu’il s’ouvre à la vie, s’engage à changer son cœur pour que lui-même et notre monde soit plus proche de l’Evangile.
Rien n’est à l’homme, tout est à Dieu. Après sa mort, l’homme laisse tout sur la terre. Il n’est pas le propriétaire, il est l’intendant. Le maître est absent. Nul ne l’a jamais vu, dit Saint Jean. Mais il doit se manifester et il doit venir. Ce sera après un long temps. Car le Seigneur patiente avec nous. Il n’est pas pressé… Il laisse du temps aux choses et aux hommes pour que les fruits mûrissent. Mais malheur à celui qui n’aura pas profité de ces biens reçus et de ce temps donné. Il sera jeté dehors. Il sera privé de Dieu et voilà le malheur absolu. C’est pour nous mettre en garde que le Seigneur nous avertit. Il fait tout pour que nous puissions entendre à sa rencontre cette belle sentence d’amour : « Entre dans la joie de ton Maître, serviteur bon et fidèle ! » (Mathieu, 25).
Saint Paul, de son côté, lui aussi, nous exhorte à faire fructifier les talents que Dieu nous a donnés pour faire grandir la vie du Royaume au sein de ce monde.
Il nous invite à vivre en serviteurs, de façon responsable, en bons gérants de la création.
Dans l’attente qu’un jour Jésus revienne. Nous ne connaissons ni le jour ni l’heure, en attendant, cultivons notre désir de créer et de participer à l’œuvre de salut de Dieu.
Père Dominique

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

novembre 2018 :

Rien pour ce mois

octobre 2018 | décembre 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour