Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/Seul-importe-Celui-qui-donne-la-croissance-Dieu
      Seul importe Celui qui donne la croissance : Dieu.

Seul importe Celui qui donne la croissance : Dieu.

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 18 juin 2018
  • réagir

Les fins d’année apportent leur lot d’annonces de changements, de déménagements…


et de ce point de vue, nous sommes servis cette année ! Renouvellement de l’équipe sacerdotale, départ du foyer d’accueil de Saint Prix mais aussi de plusieurs familles engagées dans la paroisse… Des moments qui ne sont pas faciles à vivre : des liens se sont tissés, une histoire commune s’est forgée, des projets sont en pleine élaboration… et il faut se séparer. Pour ceux qui partent comme pour ceux qui restent, plane une incertitude sur le devenir de ce travail commun.
Dans cette situation, les paroles de Jésus dans l’Evangile de ce dimanche sont profondément réconfortantes : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment ». Elles nous invitent à la confiance en cette action profonde, patiente, continue de l’Esprit pour la croissance du Royaume en chacun de nous, qui se poursuit qu’un prêtre parte ou qu’un autre arrive, au milieu des aléas des changements d’organisation ou de personnes.
Cette période de transition est le moment favorable pour reconnaitre qu’il s’agit bien de l’œuvre de Dieu, et non la nôtre. Saint Paul disait aux Corinthiens : Moi, j’ai planté, Apollos a arrosé ; mais c’est Dieu qui donnait la croissance (…) seul importe celui qui donne la croissance : Dieu. (1 Co 3, 6-7). Je suis personnellement émerveillé de voir comment la semence du Royaume grandit dans le cœur des fidèles à travers le ministère de prêtres tellement différents ! Et pourtant au service de la même œuvre qui les dépasse tous. Reconnaitre cela est source d’action de grâces : quel bonheur que de voir ce travail de l’Esprit !
Bien sur cela, n’empêche pas la tristesse des séparations. Il ne s’agit pas de dire : « du moment que j’ai ma messe, finalement… » Ni les prêtres, ni les fidèles ne sont interchangeables. Toute histoire partagée nous engage à la fidélité à ce que nous avons reçu les uns des autres, à ce que nous avons reçu de Dieu les uns par les autres. Cette reconnaissance de l’œuvre de l’Esprit nous engage à poursuivre cette croissance, chacun où nous serons.
Que cette période de transition soit pour nous, dans l’action de grâces, l’occasion de raviver notre confiance en la grâce de l’Esprit pour continuer à grandir !
Père Samuel BERRY

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

décembre 2018 :

Rien pour ce mois

novembre 2018 | janvier 2019

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour