Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/Se-laisser-retrouver-par-Dieu
        Se laisser retrouver par Dieu

Se laisser retrouver par Dieu

En ce 24ème dimanche du temps ordinaire, nous relisons les trois paraboles de la miséricorde, thème de prédilection de Saint Luc.


Elles nous invitent à nous laisser envahir par la joie de Dieu. La joie contagieuse de ce Dieu qui ne cesse de pardonner, la joie de retrouver ce qui était perdu, une brebis, une pièce d’argent puis un fils égaré, finalement l’humanité toute entière.

L’amour de Dieu non seulement est gratuit mais il est absolu. Saint Paul lui-même (il nous le dit dans la deuxième lecture) en a fait l’expérience, lui qui s’estime le premier des pécheurs, lui qui reconnaît sa similitude dans le passé avec « le frère aîné », l’a éprouvé sur le chemin de Damas. Seul le pardon de Dieu peut relever l’homme et le remettre debout. Il l’invite à poursuivre sa route de manière transfigurée dans une entière confiance en celui qui l’a sauvé. « Là où le péché abonde, la grâce de Dieu surabonde. »
Cela nous invite à remettre en cause les images de Dieu que nous nous construisons. Nous sommes invités à croire en un Dieu de miséricorde et de compassion. Cette miséricorde de Dieu, c’est le trop–plein de son amour qui déborde jusqu’à nous. Un amour surabondant qui va avec passion et acharnement à la recherche de celui qui s’est éloigné. Mais pour être « retrouvé » par Dieu comme la brebis perdue, « ramassé » par Lui comme la pièce de monnaie, il faut se laisser faire .Il nous faut rompre avec l’orgueil et la suffisance. Dieu ne peut pardonner qu’à ceux qui acceptent d’être ramenés chez Lui. Notre salut, alors, ne dépend plus seulement de nos bonnes actions mais aussi de l’accueil que nous faisons à Celui qui vient inlassablement nous chercher.

Seigneur, nous te prions :
Seigneur, il en est qui n’ont jamais failli à ton appel…
d’autres que tu as longuement cherchés et qui se sont laissés trouver…
d’autres encore que tu guettes chaque jour comme l’aurore.
A ceux qui se savent redevables de ta grâce, donne l’enthousiasme de manifester que tu es un Dieu de bonté,
que ceux qui se tiennent à l’écart puissent constater que nos égarements ou nos rejets ne t’effraient pas
et à tous ceux qui te connaissent donne de partager ta joie de Père.
AMEN

Père Dominique Pissot

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

novembre 2018 :

Rien pour ce mois

octobre 2018 | décembre 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour