Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/PREFERER-JESUS-A-TOUT
      PREFERER JESUS A TOUT …

PREFERER JESUS A TOUT …

Si nous sommes aujourd’hui dans une société de liberté,


il faut nous en réjouir mais n’avons-nous pas tendance par esprit de tolérance à penser que tout se vaut, à accepter que chacun peut penser ce qu’il veut sans se soucier du bien commun ?
Mais être chrétien, cela ne nous amène-t-il pas à des choix et à des engagements fondamentaux car Jésus n’a pas « béni » toutes les situations, Il n’a pas dit que tout était bien ni que tout était bon. Depuis qu’Il a commencé sa mission, Jésus est un être qui a étonné, et aujourd’hui dans l’Evangile, on nous dit même qu’Il a choqué, à tel point que ses proches se posent de graves questions à son sujet. Il se distingue trop par ses paroles et ses actions. Et même ses disciples s’inquiètent pour Lui.
Jésus entre en combat. Il est un combattant contre les forces du mal qui ronge le cœur des hommes et les divise. Il se montre plus fort que Satan et pour cela il faut faire des choix, Il nous dit qu’il faut être « bien armé ». Aujourd’hui encore Jésus est à nos côtés pour combattre le mal sous toutes ses formes, individuelles et collectives.
Il nous révèle la grande miséricorde de Dieu qui peut aller jusqu’au pardon de tous les péchés. Jésus est à la fois miséricordieux mais aussi très exigeant. Nous n’avons pas à prendre dans l’Evangile seulement les phrases qui nous plaisent ou qui vont dans notre sens pour justifier nos actions.
Jésus nous dit encore : Dieu pardonnera tout…tous les péchés et tous les blasphèmes. Mais si quelqu’un blasphème contre le Saint -Esprit, il n’obtiendra jamais le pardon. » Quel est donc ce péché ? Dieu pardonne tout mais Il ne peut pardonner ceux qui refusent le pardon et se condamnent ainsi eux-mêmes. Tous ceux qui s’obstinent à emprunter consciemment le chemin du mal pour accéder à leurs fins en refusant l’Esprit qui est vérité et vie. C’est la question de la liberté humaine qui est ainsi posée.
Et moi-même est-ce que j’implore la miséricorde de Dieu ? Ou bien est-ce que je veux m’en passer ? Etre chrétien aujourd’hui peut nous amener à faire des choix à contre-courant au risque d’apparaître comme un être bizarre aux yeux du monde. Suis-je prêt à prendre des risques dans ma vie professionnelle, familiale et personnelle avec la force de l’esprit de Jésus ressuscité, celui que Saint Jean appelle le Défenseur ?
Père Dominique

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

décembre 2018 :

Rien pour ce mois

novembre 2018 | janvier 2019

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour