Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/OSONS-LA-MISSION
      OSONS LA MISSION !

OSONS LA MISSION !

Ce dimanche est la journée mondiale des Missions.


Les textes de ce jour nous rappellent l’importance que nous avons aux yeux de Dieu et le rôle que nous avons aux yeux des autres. « Je t’ai appelé par ton nom, je t’ai donné un titre. Je suis le Seigneur, il n’en est pas d’autre. Je t’ai rendu puissant, alors que tu ne me connaissais pas » (Is 45,1.4-6)
Le don de la vie, le don de la foi que nous avons reçus nous font devenir enfants de Dieu et membres de l’Eglise universelle. En vertu de baptême reçu, chaque membre du Peuple de Dieu est devenu disciple missionnaire. « Chaque baptisé, quelle que soit sa fonction dans l’Eglise et le niveau d’instruction de sa foi, est un sujet actif de l’Evangélisation. Tout chrétien est missionnaire dans la mesure où il a rencontré l’amour de Dieu en Jésus-Christ, nous ne disons plus que nous sommes disciples et missionnaires mais que nous sommes disciples-missionnaires » (La joie de l’Evangile. 120)
Il s’agit « d’aller vers » et de « sortir » car « sortir de soi-même pour s’unir aux autres fait du bien » (Pape François) .Ensemble avec joie allons annoncer l’amour de Dieu aux nations.
Les paroles de Saint Paul dans la deuxième lecture nous exhortent ; « Sans cesse, nous nous souvenons que votre foi est active, que votre charité se donne de la peine, que votre espérance tient bon en notre Seigneur Jésus-Christ. »
L’évangile, par contre, nous montre la complicité des pharisiens et des partisans d’Hérode qui essaient de discréditer Jésus en lui tendant un piège. Par le biais d’une question tendancieuse, leur langage flatteur vire progressivement vers un complot contre lui. » Est-il, permis, oui ou non, de payer l’impôt à l’empereur ? Suite à cette question ambiguë, déjouant le piège, Jésus répond ni oui ni non ; »Rendez à César ce qui à César ce qui est à César ! »Jésus ne sépare pas et ne confond pas non plus. Pour Jésus, le spirituel est au cœur du temporel.
En tant que citoyens, face aux lois humaines, ne revendiquons pas nos nombreux droits mais accomplissons nos nombreux devoirs dans la transparence et en vérité.
En tant que chrétiens, face à Dieu, nous qui sommes « créés à son image » (à son effigie), vivons dans la cohérence avec l’Evangile. En nous référant à Dieu, nous saurons bien faire justice.
Extraits d’un texte du Père Alfonso Bartolotta,
Responsable national de l’enfance missionnaire,
adaptés par le Père Dominique

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

novembre 2018 :

Rien pour ce mois

octobre 2018 | décembre 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour