Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/Mysterieuse-petite-eglise
      Mystérieuse petite église

Mystérieuse petite église

La petite église Sainte-Marie à Eaubonne est une des plus anciennes de la vallée
de Montmorency.


On ne sait presque rien de son histoire jusqu’au XVIIe siècle.
L’église Sainte-Marie à Eaubonne est bâtie au centre de l’ancien fief de l’Olive, qui deviendra "Clos de l’olive". Le clocher octogonal, la partie la plus ancienne du bâtiment, confirme une fondation que l’on peut dater du XIIIe siècle. Elle semble avoir été dédiée depuis l’origine à la Sainte Vierge. Elle porte l’appellation de Notre-Dame de l’Assomption jusqu’en 1936, date de la construction de l’église du Sacré-Cœur. Elle prend alors le nom de chapelle Sainte-Marie. Après l’édification, en 1970, de la nouvelle église, appelée Notre-Dame, elle devient l’église Sainte-Marie.

Son histoire contemporaine est rythmée par des dégradations et des restaurations. À la Révolution, le mobilier et les objets de culte sont vendus, les cloches fondues. Le XIXe siècle va réparer les dégâts. Une cloche est donnée par Louis Napoléon, frère de l’Empereur et châtelain de Saint-Leu, vers 1805. En 1854, M. Wagner, horloger mécanicien de l’Empereur, remplace l’horloge. Le 9 avril 1866, un incendie détériore le tableau du maître autel représentant l’Assomption de la Sainte-Vierge. M Marquerie, peintre d’histoire, le refait. Le bénitier date de 1870. L’église est ravagée par les Prussiens en 1870-1871. Le mobilier est remplacé en 1875. Un chemin de croix est installé en 1877, et restauré en 1991 par les élèves du lycée technique Curial à Paris. En 1878, les piliers sont réparés et on recrépit l’église. A la fin du siècle, les grands bourgeois du village ont à cœur d’offrir des vitraux, fierté de cette vieille église, qui mérite la visite.

Hervé Collet, président du Cercle historique d’Eaubonne
Entre Val et Clocher, n°27


En plein centre ville, l’église Sainte-Marie a rythmé la vie des Eaubonnais dans les siècles passés. L’augmentation de la population l’a rendue trop petite, supplantée par d"autres églises" Depuis sa restauration intérieure, des messes y sont à nouveau célébrées parfois, en semaine.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

novembre 2018 :

Rien pour ce mois

octobre 2018 | décembre 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour