Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/Le-sujet-etait-sur-toutes-les-levres-cette-semaine
        Le sujet était sur toutes les lèvres cette semaine...

Le sujet était sur toutes les lèvres cette semaine...

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 13 novembre 2016
  • réagir

... les résultats étaient commentés, analysés, discutés. Pas ceux des élections du conseil pastoral (que vous trouverez d’ailleurs à l’intérieur de ce paroisse.com), vous vous en doutez, mais bien des élections américaines qui ont occupé largement l’espace médiatique ces jours-ci.


J’ai été frappé par un certain nombre de réactions d’excitation : enfin, quelque chose de neuf, d’imprévu ! Tout, plutôt que de rester dans ce système trop raisonnable, gouverné par l’économie, aux discours convenus… On perçoit sans peine le caractère illusoire de ce bouleversement radical, mais aussi les échos qu’il peut avoir dans notre société qui parait à bout de souffle, comme l’exprimaient nos évêques récemment : « il faudrait être sourds ou aveugles pour ne pas nous rendre compte de la lassitude, des frustrations, parfois des peurs et même de la colère, intensifiés par les attentats et les agressions, qui habitent une part importante des habitants de notre pays, et qui expriment ainsi des attentes et de profonds désirs de changements ».

Cette attente d’un monde autre, d’un changement, d’une ouverture nous dit quelque chose d’important : nous pouvons y pressentir l’écho de notre espérance du « jour du Seigneur » qui apportera la pleine clarté dans ses rayons !

Mais tant qu’elle est nourrie par les peurs ou les désirs de revanche, elle ne peut aboutir. Bien sûr, les motifs de préoccupation sont nombreux. Ils ne doivent pourtant pas nous envahir. La Parole de Dieu n’ignore pas ces soubresauts de l’histoire, dans toute leur ampleur dramatique parfois ; mais elle sait aussi les mettre à leur juste place. Tout cela est comme anticipé dans le dessein de Dieu, qui nous invite à persévérer parce que déjà nous avons reçu la vie.

Sans surfer sur l’excitation du changement ni sombrer dans l’inquiétude de l’avenir, nous sommes alors ramenés au jour présent par la sagesse de Saint Paul : « qu’ils travaillent dans le calme pour manger le pain qu’ils auront gagné ». Ce n’est pas dans les grands évènements amplifiés par les médias que s’écrit la véritable histoire (nous gagnerions parfois à faire un jeûne médiatique pour en reprendre conscience !) mais dans le présent de chacun. C’est là que nous aimons ; c’est là que nous agissons, sans agitation, pour un monde de paix et de justice. C’est là que s’écrit humblement, en filigrane de l’histoire « officielle », l’histoire bien plus réelle de Dieu, et que secrètement se prépare le Royaume…

Père Samuel

Lire le bon texte de la Conférence des évêques de France,
« Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique »,
sur
http://www.eglise.catholique.fr/actualites/dossiers/elections-2017/

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

novembre 2018 :

Rien pour ce mois

octobre 2018 | décembre 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour