Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/Le-commencement-de-la-Bonne
        Le commencement de la Bonne Nouvelle

Le commencement de la Bonne Nouvelle

Dans le monde hyper médiatisé d’aujourd’hui, nous ne sommes plus habitués à entendre de bonnes nouvelles. Chaque jour, ce sont souvent des mauvaises qui nous arrivent.


L’Avent est un temps pour faire silence et laisser Dieu nous annoncer une Bonne Nouvelle. « Commencement de la Bonne Nouvelle » nous dit aujourd’hui Saint Marc. Car c’est le début d’une action divine, avec Jésus va être inauguré un monde nouveau, tout neuf.

Commencer, mettre en route un projet, c’est faire du neuf, c’est nous transformer nous-mêmes. Il y aura des terres arides et des chemins tortueux à traverser, comme le dit Isaïe. La route qu’a pris Jésus ne sera pas de tout repos. Sa route s’achèvera sur la butte du Golgotha où sera plantée sa croix. Il ne sera pas le messie puissant et fort, mais humble et fraternel. Il ne sera pas le messie des armées, mais un messie désarmé et pacifique. Dieu se donnera à voir dans le visage souffrant du Crucifié. C’est un commencement et une bonne nouvelle à laquelle nous devons nous ajuster. C’est une Bonne Nouvelle qu’il nous faut sans cesse actualiser dans le monde où nous sommes.

Nous devons veiller en étant patients, en vivant le commencement de la Bonne Nouvelle dans nos vies. Nous devons veiller en menant une vie digne du salut qui nous est offert. Une vie de justice devant Dieu et devant les autres. Il n’y a pas de petites actions pour aplanir une route caillouteuse, le moindre coup de pelle est utile et nécessaire.

Jean-Baptiste dans le désert proclamait un baptême de conversion. Nos égarements et nos péchés nous empêchent de voir Dieu ou nous font vivre dans l’indifférence. Le temps de l’avent va nous permettre de découvrir quelqu’un qui est déjà là et de le reconnaitre dans les évènements qui sont les nôtres et à travers les hommes et les femmes de ce temps.

Dieu ne nous abandonne pas. Pour lui, il n’y a jamais de situation désespérée. Il vient et nous devons lui préparer le chemin. C’est bien lui qui fait sans cesse le premier pas vers nous et qui prend l’initiative de venir à notre rencontre. Il vient nous révéler notre dignité. Il nous rejoint au cœur de nos vies, de nos joies et de nos épreuves pour nous annoncer du neuf avec Lui, le Fils de Dieu.

Dieu frappe à notre porte et il attend de nous une réponse pour annoncer la Bonne Nouvelle.

N’ayons pas peur, Jésus nous accompagne.

Père Dominique Pissot

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

juillet 2018 :

Rien pour ce mois

juin 2018 | août 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour