Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/La-lumiere-du-Christ-un-soleil-sans-couchant
        La lumière du Christ, un soleil sans couchant !

La lumière du Christ, un soleil sans couchant !

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 31 janvier 2016
  • réagir

Voici environ quarante jours, nous célébrions dans la joie et la ferveur la fête de Noël. Dans nos esprits, l’événement s’est sans doute quelque peu éloigné mais le Fils de Dieu venu parmi nous, lui, ne s’éloigne pas.


Il est avec nous, toujours ! Il fait signe. Il se présente à nous. Il est aussi présenté par nous, comme au temple au jour où Marie et Joseph l’y ont porté, en présence du vieillard Syméon qui reconnaît en lui « la lumière pour éclairer les nations » (Lc 2, 32).

En célébrant ce 2 février la fête de la Présentation du Seigneur, nous retrouvons l’esprit de Noël pour garder la belle assurance de n’être pas seuls sur le chemin. Nous reprenons aussi conscience que nous marchons dans la lumière du Christ. Le propre de cette lumière, c’est qu’elle nous est donnée déjà allumée. C’est une lumière dont nous ne sommes pas la source. Nous ne pouvons donc ni l’éteindre ni même en moduler l’intensité. Elle est comme le soleil que nous accueillons tous les jours, brillant, brûlant ou non, tel qu’il se lève. Mais la lumière du Christ, à la différence du soleil, est sans couchant et elle garde une intensité toujours ajustée à toutes les situations de notre vie.

Puisque le Christ demeure en nous et nous en lui, nos vies sont constamment en pleine lumière et sont elles-mêmes devenues lumière. « On n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau […]. Que votre lumière brille devant les hommes. » (Mt 5, 15.16) La tentation de cacher notre lien avec le Christ nous guette toujours. Certes, l’image qui est donnée du chrétien dans notre monde est souvent déformée, mais plutôt que d’en avoir honte ou de nous en plaindre interminablement, ne faudrait-il pas que nous laissions nous-mêmes mieux voir notre vrai visage ? Quand on est déjà à découvert du fait d’être dans la lumière, il n’y a certainement pas de bénéfice d’être à visage couvert…

Saint Paul dit : « Je n’ai pas honte de l’Évangile » (Rm 1, 16) et il recommande à Timothée : « N’aie pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur » (2 Tm 1, 8). La fierté d’être chrétien n’est pas un mal, c’est un bien véritable. Soyons donc plus fiers encore de porter le beau nom de chrétien !

Père Pamphile DJOKPÉ

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

juillet 2018 :

Rien pour ce mois

juin 2018 | août 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour