Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/L-eglise-Notre-Dame
      Construction de l’église Notre-Dame

Construction de l’église Notre-Dame

Un beau jour de l’année 1967, une idée germa dans la tête de notre inoubliable curé de ce moment qui était le père Jean BARUT


Un beau jour de l’année 1967, une idée germa dans la tête de notre inoubliable curé de ce moment qui était le père Jean BARUT : “ et si on construisait une église dans notre Paroisse d’Eaubonne ! Les immeubles poussent, la population s’agrandit et il faut multiplier les lieux des messes dans nos deux églises devenues trop étroites. Pensez donc, notre petite église Sainte-Marie qui n’avait primitivement pour vocation que d’être chapelle de château, ne contient que 185 personnes, c’est dérisoire, et l’église du Sacré-Cœur, construite en 1935 peut, elle, en recevoir 450, ce qui est insuffisant.

Comment savoir si ces bons paroissiens d’Eaubonne seront d’accord et prêts à mettre la main à la poche ? L’idée était bonne de faire une quête “référendum” : “Si vous êtes pour, vous donnez un gros billet, si vous êtes contre, ne laissez qu’une piécette !” En sommes nous étions invités à faire une quête silencieuse, les billets étant plus discrets que les pièces de monnaie.

La réponse fut vite connue : les paroissiens d’Eaubonne étaient d’accord pour ce projet, ambitieux, certes, mais qui s’avérait nécessaire, et il ne serait plus indispensable de dire tous les dimanches cinq messes dans chaque église, si on compte deux messes pour les enfants et une pour la communauté portugaise à Sainte-Marie.Un nouvel ensemble paroissial allait naître, au carrefour de la route de Saint-Prix et de la route de Montlignon. Sur ce terrain paroissial de 15.000 mètres carrés, devraient se regrouper sous un même toit, une église de 900 places, une crypte de 200 places, un gymnase pour la "Jeanne d’Arc", un presbytère pour quatre prêtres, quatre bureaux de réception (un pour chaque prêtre), une grande salle de réunion de 110 mètres carrés et plusieurs salles plus petites. Ainsi, cet ensemble achevé, nous aurions sur Eaubonne un véritable centre paroissial rassemblant sur un même terrain : église, presbytère, école, salles de catéchisme et gymnase. Beau projet ! Certes, la réalisation fut lourde pour tous à différents niveaux. Trente ans après, toute la petite famille d’un certain Paul se souvient d’une traversée du désert où leur père était plus souvent sur ce grand chantier ou à des réunions que présent à son foyer, en famille ! Quand on est président de l’Association Paroissiale, il faut assumer.

Bref, l’architecte fut choisi : Monsieur Bosson, dont la principale référence est la construction de l’église de Jamhour au Liban, 1500 places. Alors !!!
La première pierre fut posée le 19 mai 1968.

Article suivant : Première messe à Notre-Dame

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

septembre 2018 :

Rien pour ce mois

août 2018 | octobre 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour