Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/Et-vous-que-dites-vous
        « Et vous, que dites-vous ? »

« Et vous, que dites-vous ? »

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 13 septembre 2015
  • réagir

Rien n’est moins assuré qu’une parole du disciple et du serviteur sur son Maître. Rien n’est moins évident que la parole de l’homme sur Dieu.


Il faut pourtant oser cette parole qui est aussi importante qu’elle est fragile, voire incertaine. Jésus y incite ses apôtres quand il insiste à leur demander : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? », une double interrogation avec laquelle advient tout d’un coup un intense moment de vérité où il faut se déterminer et se prononcer... Nous le savons, ce que Pierre déclare au nom de tous est décisif mais c’est déjà le fait même que Jésus convie à une prise de parole de ses disciples sur lui-même qui est en soi quelque chose de frappant.
Il apparaît là, en effet, que le « dire des gens » et plus encore celui des apôtres n’étaient pas, pour Jésus, inutiles et superflus. Ce qu’on pouvait dire de lui comptait véritablement pour lui et, en cela, il manifeste tout le sérieux de ce qui peut sortir de notre bouche à son sujet. Disons-nous bien donc que notre parole compte et qu’elle ne mérite pas d’être banalisée. Nous n’en mesurons pas toujours la force et la portée, ni n’en imaginons les effets positifs ou dévastateurs mais nous pouvons sans cesse raviver en nous la conscience que notre parole vaut d’être estimée et honorée.
C’est pourquoi, en ce début d’année pastorale, nous pouvons faire le choix de travailler encore à maîtriser notre parole en gardant notre langue à bonne école pour une éducation continue. « Voyez, dit saint Jacques : un tout petit feu peut embraser une très grande forêt. La langue aussi est un feu. » (Jc 3, 4-6). L’édification d’une communauté fraternelle repose en partie sur la bienveillance manifestée dans la parole que les uns disent sur les autres. Alors, que dirons-nous sur l’Eglise, le Pape, les évêques, les prêtres, les paroissiens de chez nous et d’ailleurs, ceux qui ne sont pas comme nous, les autres ? Du bien sans doute ! Pour qu’il en soit vraiment ainsi, souvenons-nous de ceci : « Aucune parole mauvaise ne doit sortir de votre bouche ; mais, s’il en est besoin, que ce soit une parole bonne et constructive, profitable à ceux qui vous écoutent. » (Ep 4, 2 9)

Bonne année pastorale à tous !

Père Pamphile DJOKPÉ

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

juillet 2018 :

Rien pour ce mois

juin 2018 | août 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour