Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/Du-temps-pascal-au-temps-de-l-Esprit
        Du temps pascal au temps de l’Esprit…

Du temps pascal au temps de l’Esprit…

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 7 mai 2016
  • réagir

Le Christ ressuscité nous a rejoints sur nos chemins de vie au long des semaines du temps pascal, qui va s’achever.


Il s’est manifesté et nous a de nouveau affermis et éclairés, appelés et envoyés : belle expérience de foi que chacun de nous a vécue à sa manière, en fonction de ce qu’il porte dans son cœur comme faim et soif, comme souffrance et espérance. Maintenant que le Christ est monté au ciel, va-t-il se reposer et nous aussi ? Dieu n’est pas encore tout en nous (cf. 1 Co 15, 28) et l’œuvre de la re-création n’est pas encore achevée. L’Esprit du Christ y travaille et nous, avec lui !

Sans s’évader de notre condition ni de notre existence humaine, le Christ nous donne son Esprit pour qu’il soit avec nous et qu’il éclaire notre route. En fait, nous sommes toujours accompagnés dans la totalité du temps de notre croissance humaine et spirituelle. Elle est infinie la grandeur de ce Dieu qui ne nous laisse jamais seuls dans des espaces de vraie liberté personnelle ! Du temps pascal à ce temps de l’Esprit qui s’ouvre avec la fête prochaine de la Pentecôte, une même histoire d’amour entre Dieu et l’homme se tisse et se vit continument. Nos rencontres avec le Ressuscité ont disposé nos vies à accueillir dans la foi des semences de paix, de joie, d’espérance, et l’Esprit est répandu sur nous pour que nous partions dans son élan, et que nous portions du fruit qui demeure (cf. Jn 15, 16).

Voici donc le temps de l’Esprit et de nous ! Il pourrait s’y passer beaucoup de choses si nous le voulons et si nous prêtons l’oreille à « ce que dit l’Esprit aux Églises » (Ap 2, 7). C’est un long voyage avec l’Esprit qu’il nous est proposé de vivre. Et comme nous le savons, l’Esprit, c’est comme le vent (cf. Jn 3, 8) ! Il emporte. Il transporte. Alors, pour que le voyage nous soit agréable, nous avons besoin d’être disponibles et légers : bien des choses nous alourdissent, nous retiennent et nous maintiennent dans une forme de fixité telle que des déplacements spirituels dans notre vie peuvent apparaître bien rudes. Pour aller loin avec l’Esprit, le choix d’une vie qui ne soit pas à contre-courant mais dans le sens du vent de l’Esprit, qui souffle fort dans l’Évangile, est plutôt recommandé. Osons faire un peu plus ce choix. Bonne marche vers Pentecôte et bonne route avec l’Esprit saint !

Père Pamphile DJOKPÉ

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

septembre 2018 :

Rien pour ce mois

août 2018 | octobre 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour