Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/Du-desert-a-la-montagne-dans-un-elan-de-croissance-spirituelle
        Du désert à la montagne, dans un élan de croissance spirituelle (...)

Du désert à la montagne, dans un élan de croissance spirituelle !

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 19 février 2016
  • réagir

Au 1er dimanche du carême, nous avons été invités à revivre l’expérience spirituelle du désert pour reconnaître Dieu comme notre Père et pour continuer à accepter de nous recevoir de lui, qui est la source de notre vie.


Le désert, dans l’ancien testament, est le lieu de l’amour renouvelé et de l’amour retrouvé, le lieu du cœur à cœur entre Dieu et son peuple. Souvenons-nous de cette promesse de Dieu : « Mon épouse infidèle, [mon peuple Israël], je vais la séduire, je vais l’entraîner jusqu’au désert, et je lui parlerai cœur à cœur. » (Os 2, 16). Ce que Dieu ne cesse de nous dire vient donc du cœur : une parole d’amour et de salut dont nous ne mesurerons jamais assez tout le sérieux.

En ce 2me dimanche du carême, c’est sur la montagne que nous sommes conviés à renouveler notre cœur et notre regard. Prendre un peu de hauteur et de distance par rapport à notre quotidien, ‟élever notre cœur et le tourner vers le Seigneur”, monter au-dessus de l’humain, du ‟trop humain” en nous, essayant d’atteindre quelque peu la hauteur du chrétien en nous, tout cela nous donne une autre vue sur les choses et les événements. Tout apparaît dans une lumière nouvelle et se ‟transfigure” sous nos yeux quand nous acceptons de gravir la montagne avec le Christ, dont l’évangile convoque toujours notre vie. Cette montée est à réaliser sans cesse dans nos pensées, nos paroles, nos jugements, notre rapport aux autres – souvent les plus proches en famille et en Église – pour que nous vivions dans une plus grande cohérence avec ce que nous sommes dans le Christ. Rien qu’à penser à ce que nous disons parfois les uns sur les autres dans la même communauté paroissiale, nous sentirons tous le besoin de crier : « Montons ! Montons avec le Christ en empruntant les marches de l’évangile ! »

La montagne est le lieu par excellence de la révélation de Dieu. Et là où Dieu se révèle, il révèle l’homme à lui-même, et celui-ci se découvre précisément enfant bien-aimé du Père. Chacun de nous sait et ne doit pas oublier de quel amour il est aimé, quel amour lui est définitivement donné, de qui il est par adoption l’enfant, combien il a du prix aux yeux du Seigneur, que Dieu veut toujours son bonheur : que cette conscience apporte à notre vie toute sa lumière !

Père Pamphile DJOKPÉ

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

septembre 2018 :

Rien pour ce mois

août 2018 | octobre 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour