Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/AU-MATIN-LA-PIERRE-EST-ROULEE
      AU MATIN LA PIERRE EST ROULEE ...

AU MATIN LA PIERRE EST ROULEE ...

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 3 avril 2018
  • réagir

Au petit matin de Pâques, Jésus laisse en signe de sa résurrection un tombeau vide… et grand ouvert.


La lourde pierre qui bouchait l’entrée du tombeau a été roulée, enlevée. Non que Jésus ait eu besoin qu’on lui ouvre la porte pour sortir : les évangiles nous montrent assez que le ressuscité sait se jouer allègrement des portes closes !
Si la pierre a été roulée, c’est pour nous : pour qu’à la suite des disciples nous puissions écarquiller les yeux devant ce tombeau vide, et constater avec un étonnement infini qu’en dépit de toute évidence, il n’a pu retenir Jésus, le crucifié.
La pierre qui a été roulée ce matin-là, c’est celle de notre tombeau, ce tombeau où voudraient nous enfermer les jugements qui condamnent, l’échec et le mépris, le découragement, la maladie et les souffrances… tout ce qui fait ressembler parfois notre vie à une impasse. Ce tombeau, le Christ l’a vécu et assumé pour nous ouvrir cette espérance immense : aucun mal ne pourra nous enfermer et nous retenir à jamais, aucune mort ne pourra dicter notre destin, car c’est Dieu qui a le dernier mot de notre vie, le fin mot de notre histoire. Nous pouvons chanter avec le psalmiste : « Comme l’oiseau au filet du chasseur, nous avons échappé » !
Si la pierre a été roulée, c’est pour nous inviter à découvrir le tombeau vide comme l’espace où se déploie cette liberté nouvelle : ce n’est pas une liberté illusoire déconnectée des contraintes de notre vie quotidienne, mais elle jaillit au cœur même de tout ce qui nous enferme. Nul besoin pour être libre d’échapper au tombeau : c’est au cœur du tombeau que se révèle cette liberté plus grande qui ouvre à la vie. Avec le Christ, nous découvrons que la vie donnée jusqu’au bout devient le lieu de la vie reçue. Dans sa résurrection, nous puisons notre force pour vivre aujourd’hui dans la liberté des enfants de Dieu : liberté d’accueillir les évènements de notre histoire, liberté d’ouvrir des chemins nouveaux là où il n’y a plus d’issue, liberté de donner notre vie.
La pierre a été roulée : le Christ ressuscité nous entraine dans sa vie !
Père Samuel Berry

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

avril 2018 :

Rien pour ce mois

mars 2018 | mai 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour