Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/AIMER

AIMER

Quatrième question-demande consécutive dans les évangiles de ces derniers dimanches.


« Quel est le premier de tous les commandements ? » Ce n’est pas une question piège comme en ont l’habitude les scribes et les pharisiens. Ce fin légaliste veut aller à l’essentiel des 613 lois finalement harassantes et embarrassantes.
Jésus lui répond sans ambages puisque la question était aussi sans ambiguïté. Jésus ne lui dit pas ce qu’il ne connaît pas. Il ne lui dit pas ce que nous ne connaissons pas, puisque cette réalité est inscrite dans notre nature humaine d’être créé à l’image et à la ressemblance de Dieu.
AIMER. Oui, aimer ! Le mot que se disent les amoureux, les fiancés, les époux à longueur de journée. Le mot que chantent les artistes pour rythmer leur mélodie et qu’écrivent les poètes pour rimer leur prouesse littéraire.
Au-delà de cet amour proche du « éros », il y a l’amour « agapè » que révèle Jésus. Lui-même en est la source et la référence. Aimez COMME je vous ai aimés. Aimer Dieu en tous, en tout, partout, par-dessus tout, de tout son cœur, âme, esprit, force. Il le rappelle au scribe qui ne fera que renchérir. Le scribe savait déjà, mais il doit vivre de cela. C’est le passage du cérébral au cordial, autrement dit de la connaissance à la pratique.
Dieu, personne ne l’a jamais vu, comme l’affirme Saint Jean. Aimer Dieu, c’est aimer son prochain proche. La révolution plus que copernicienne qu’apporte Jésus c’est d’aimer aussi ses ennemis, simplement dit, ceux qui ne vous aiment pas ou que nous n’aimons pas assez, comme l’exprime la prière eucharistique de la réconciliation.
Aimons le prochain comme Dieu nous aime. Ce n’est pas banal de savoir non plus que je dois aimer le prochain comme je m’aime moi-même. Cela nous éviterait des jérémiades hallucinantes contre Dieu. Il ne s’agit pas d’un narcissisme béat. Tout homme doit prendre conscience qu’il est aimé de Dieu, qu’il a du prix aux yeux de Dieu, qu’il est unique pour Dieu, qu’il est une histoire sacrée. En s’appréciant ainsi, il est capable d’apprécier et d’aimer l’autre, simplement comme créature de Dieu.

Père Thomas Tchiaga

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

novembre 2018 :

Rien pour ce mois

octobre 2018 | décembre 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour