Groupement Notre-Dame, paroisses d’Eaubonne, Saint-Prix, Montlignon, Margency
http://groupementnotredame95.com/A-l-ecoute-de-Jean-Baptiste
        A l’écoute de Jean-Baptiste

A l’écoute de Jean-Baptiste

Jean le Baptiste est le plus grand de tous les prophètes parce qu’il résume en sa personne toute l’attente du peuple d’Israël et son accomplissement dans l’arrivée du Christ.


Il lance son cri à la veille du jour où le Messie désiré va paraître.

Par la puissance de son style et son lyrisme : « la voix qui crie dans le désert, la cognée à la racine de l’arbre ». Mais plus encore, il apparaît comme le nouvel Elie, homme du désert qui devient « la voix qui crie », vêtu comme lui de poil de chameau, et nourri de sauterelles et de miel sauvage, la peau brunie par le soleil et l’ascèse, la ceinture de cuir aux reins, il s’affronte aux gouvernants, il appelle à la justice et à la pénitence. Il n’est pas seulement l’Annonciateur de Dieu, il est l’incitateur de ceux qui l’attendent.

Car le Seigneur nous attend autant qu’il vient à nous. Jean Baptiste nous fait sortir de notre sommeil pour prendre la route de Celui qui vient à notre rencontre. La venue de Jésus ne peut se réaliser que dans des cœurs désencombrés. Le Baptême qu’il délivre est le signe extérieur d’un changement et d’une « révolution » intérieurs, d’une transformation. JI déblaie le terrain pour que la justice et la charité s’établissent. « Que celui qui a deux tuniques en donne une à celui qui n’en a pas « Que celui qui a de quoi manger fasse de même ».
Aux collecteurs d’impôts : « N’exigez que ce qui vous est dû ! » Aux soldats : « Evitez la violence, contentez-vous de votre solde ». C’est-à-dire pour chacun : le devoir d’état, le respect des autres et le don de soi-même.

Quand le Messie paraîtra, sa voix se taira. Jésus reprendra son enseignement, il le complétera en y ajoutant l’amour et la joie évangéliques. Ce sera la proclamation des Béatitudes.

Mais cet enseignement, Jean-Baptiste ne l’entendra pas, enfermé dans sa prison ; il finira par payer de sa vie la liberté de sa parole. Mais au fond, avait-il désiré autre chose ? « Il faut qu’il grandisse et que moi je diminue ». Par son humilité, par sa mort violente, Jean-Baptiste prophétise non seulement la venue du Seigneur mais il prophétise dans le don de sa vie, le martyre de Jésus qui manifestera le Salut au jour de la Passion.

Père Dominique Pissot

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

Diocèse du Val d'Oise

homelie

mai 2018 :

Rien pour ce mois

avril 2018 | juin 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour